Grande cause nationale : égalité professionnelle hommes/femmes ?

Une proposition de loi vient d’être déposée par  Chantal Brunel visant à reconnaître l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes comme grande cause nationale de l’année 2012!

Voici l’exposé des motifs de cette proposition de loi :

Mesdames, Messieurs,

En janvier 2011, le parlement français a adopté une loi innovante au sein de l’Union européenne visant à permettre un égal accès des femmes et des hommes au sein des conseils d’administration et des conseils de surveillance. Malgré une augmentation visible de la part des femmes parmi les administrateurs, le chemin de l’égalité professionnelle est encore long.

Publié en octobre dernier, le classement 2010 du World Economic Forum sur l’égalité des chances femmes-hommes est sévère pour la France qui occupe le 127e rang mondial (sur 134) pour les écarts salariaux entre les femmes et les hommes, derrière la Russie ou encore le Kazakhstan.

À l’occasion de la réforme des retraites, les inégalités femmes-hommes observées tout au long de la vie professionnelle sont devenues une préoccupation centrale du débat et restent d’une grande actualité.

Après quatre lois dont l’application est encore insuffisante, il est temps de se tourner aussi vers de nouvelles solutions : le « label » de grande cause nationale à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes pour l’année 2012.

Ce label permet une forte visibilité, un impact symbolique important et peut donner l’impulsion nécessaire pour impliquer durablement tous les acteurs : l’État, les entreprises, les syndicats et les salarié-e-s.

Cette attribution est l’occasion de mettre fin à des réflexes passéistes, de lutter réellement contre les stéréotypes, d’encourager et faciliter le partage des responsabilités familiales et professionnelles entre les femmes et les hommes, de donner au principe constitutionnel, plus qu’un sens, une réalité.

Affaire à suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *